Retour sur le voyage à Chorges du 3 au 10 septembre

Samedi 03 septembre, 52 adhérents sont partants pour le voyage organisé par Michelle GOUEFFON et Jacqueline COLIN dans les Hautes Alpes. Un arrêt à Saint-Chef a permis de se restaurer à la Taverne Rustique avant de gagner le VVF de Chorges tout près du lac de Serre-Ponçon où il leur a été offert le pot de bienvenue.

Dimanche 04 septembre

Le matin, nous effectuons une très agréable croisière d’environ 1h30 sur le lac au départ de Savines-le-lac à la découverte, entre autres, de la Chapelle Saint Michel (seule rescapée sur son promontoire lors de la mise en eau du barrage). C’est pour réguler les crues de la Durance que la construction du barrage a été décidée en 1955. C’est l’une des plus grandes retenues artificielles d’Europe. Aujourd’hui le lac est un lieu touristique très apprécié, la pureté et la luminosité de l’atmosphère étant exceptionnelles.

L’après-midi, nous nous rendons pour une visite guidée à l’Abbaye de Boscodon, classée monument historique. Située dans un très beau cadre de montagne à 1150 m d’altitude, c’est un édifice roman du XIIème siècle qui frappe par son dépouillement et la pureté de ses formes ; sa couleur chaude est dûe à la pierre de cargneule et ses toits sont en bardeaux. L’environnement y est exceptionnel. 

En soirée, il nous est proposé un documentaire sur la construction du barrage. Il a fallu 6 ans de travaux. 20 km de long et 2 de large environ, il a une forme en croissant de lune. Profond de 80 mètres en moyenne, son tour ne fait pas moins de 120 km. Sa capacité est de 1 milliard 270 millions de m3 d’eau.

 

Lundi 05 septembre

Départ pour Digne-les-Bains, capitale de la lavande ; c’est une ville des Alpes de Haute Provence, réputée pour ses eaux thermales et qui bénéficie d’un climat exceptionnel (ensoleillement et air pur des montagnes). Patrice, notre guide nous emmène pour une balade dans la vieille ville avec la montée de la rue Saint Charles jusqu’à la Cathédrale Saint Jérôme. Un excellent déjeuner est ensuite pris au restaurant « La Maréchalerie ».

L’après-midi, arrêt au mur des fossiles ; ce site, situé à environ 1,5 km au nord de la ville de Digne fait partie de la réserve naturelle géologique de Haute-Provence. Ce fond marin du Jurassique regroupe sur 320 m² plus de 1500 fossiles et principalement des ammonites.

Puis arrivée dans la ville de Sisteron, sur la route Napoléon. Nous la visitons en petit train. Blottie au pied de sa célèbre citadelle qui domine le paysage, la ville s’étend face au rocher de la Baume, reconnaissable à ses strates verticales de calcaire. 5 tours, 3 portes, des tronçons de remparts érigés le long de La Durance ainsi que les vestiges d’une porte monumentale sont les principaux témoins des anciennes fortifications érigées autour de la ville ancienne de Sisteron au 14ème siècle.

Retour au VVF par la vallée de la Durance.

Mardi 06 septembre

Sébastien, notre excellent chauffeur étant de repos, le matin, Patrice nous emmène pour une jolie balade pédestre ; ce circuit d’environ 7 km avec très peu de dénivelé nous conduit à une belle vue panoramique sur le lac de Serre-Ponçon

L’après-midi, nous assistons à une projection très documentée sur le monde des oiseaux et de la faune locale puis temps libre permettant à chacun de visiter les abords du VVF, voire pour certains d’aller goûter à l’eau de la piscine

Mercredi 07 septembre

Départ pour Gap, ville la plus importante des Alpes du Sud. La cité s’étend au pied du Col Bayard, à une altitude moyenne de 800 mètres. La cathédrale présente une façade polychrome due à l'emploi de pierres de couleurs différentes. Balade dans la rue Carnot avec ses parapluies flottants multicolores qui lui donnent un petit air du Portugal et petit tour au marché avec ses produits locaux et régionaux

L’après-midi, départ pour Embrun dite « la Nice des Alpes », grâce à son climat le plus sec et ensoleillé des Alpes : passages couverts, ruelles étroites et sinueuses, portes sculptées, jardin de l’Archevêque, Tour Brune, et cathédrale dont nous ferons une visite guidée : Notre Dame du Réal était vénérée pour ses miracles au Moyen Age ; devant le portail Nord, deux lions en marbre sont allongés avec leurs gueules grandes ouvertes.

Jeudi 08 septembre

Le matin, découverte du Domaine de Charance, dans un cadre verdoyant et naturel. Nous en arpentons les chemins boisés. Nature sauvage avec un lac peuplé de carpes et nature apprivoisée avec les jardins en terrasse s'y côtoient. Ensuite, direction Saint-Bonnet-du-Champsaur, un village historique aux ruelles pittoresques.

Puis déjeuner au restaurant de la Laiterie du Col Bayard où nous dégustons la tourte montagnarde, une spécialité régionale. Ensuite, direction Prapic, un merveilleux exemple de village isolé ; Ici la pierre taillée pare aussi bien les ruelles que les bâtisses, à commencer par son église.

Puis nous nous rendons à la distillerie Reynier, des spécialistes de l’argousier et de la sève de bouleau ; les plantes sauvages, majoritairement utilisées, sont un gage certain de qualité et une promesse de produits sains et naturels.

Vendredi 09 septembre

Le matin, nous nous rendons à Saint-Véran, la plus haute commune d’Europe. Une balade dans le bourg nous permet de découvrir ce joli village de montagne avec fours à pain et fontaines ; l’habitat typique exprime aussi l’adaptation nécessaire à la vie en haute altitude. Saint-Véran a su conserver un caractère rural, où les traditions n’ont pas été sacrifiées notamment avec ses sculpteurs sur bois ; autre particularité : les cadrans solaires de l’époque Renaissance décorés de motifs champêtres et accompagnés de devises sur la destinée humaine. En quittant le village, nous apercevons de nombreuses marmottes.

Déjeuner à Molines au restaurant « Le Chamois » où nous dégustons, entre autres, le tourton, variété de beignet, farci d'une purée et frit dans l'huile. Nous reprenons la route non sans admirer au passage la demoiselle coiffée de Château-Ville-Vieille

Retour par le col d’Izoard (2360 mètres) avec panorama sur la haute montagne ; la Casse Déserte est un endroit impressionnant constitué d’éboulis d’où surgissent des pitons ; c’est un paysage lunaire traversé par la route qui nous mène au col ; ce col est devenu un lieu de légende du Tour de France cycliste, une stèle est dédiée à Louison Bobet et Fausto Coppi, dont les plaques sont apposées sur un rocher monolithique.

Nous continuons pour Briançon, la plus haute ville d’Europe (1326 mètres), sous-préfecture des Hautes-Alpes et ancienne ville militaire. Vauban l’avait choisie pour fortifier la frontière des Alpes. De nombreux forts ont ensuite renforcé ce dispositif de protection. Briançon figure sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO au titre de sa cité Vauban.

Retour au village vacances pour le pot de départ offert par l’ANR. Michelle GOUEFFON et Jacqueline COLIN remercient les participants ainsi que le personnel du VVF et notre chauffeur (notre guide n’ayant pu se libérer a été remercié au retour de la sortie journée). Michel MOREL et Anne-Marie SCHALLER ayant fêté leur anniversaire au cours du séjour se voient remettre un pot de confiture de myrtilles et tous les participants reçoivent également une petite spécialité locale.

Samedi 10 septembre

Les valises sont bouclées. Départ à 8 heures en direction de l’Allier non sans un arrêt pour déjeuner à Saint-Chef avec la dégustation de cuisses de grenouilles.

 

                Un grand merci aux organisatrices (ainsi qu’à leurs conjoints) pour l’excellente organisation de ce très beau voyage.